Ligne aérienne Aurillac-Paris

Ligne aérienne Aurillac-Paris : trois vols par semaine au mois de juillet

A l’arrêt depuis près de trois mois, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, la ligne aérienne entre Aurillac et Paris reprendra du service à partir du 1er juillet, avec trois rotations par semaine.

Stoppées avec l’entrée dans le confinement, les liaisons aériennes entre l’aéroport d’Aurillac et la capitale, via Orly, reprendront à compter du mercredi 1er juillet. C’est ce qu’a confirmé la direction des programmes Air France, lundi. 

Après plus de deux mois d’arrêt, toujours pas de reprise du trafic aérien entre Aurillac (Cantal) et Paris

« Un outil indispensable pour les entreprises »

Depuis près de trois mois, aucun avion ne s’est posé sur le tarmac de l’aéroport d’Aurillac-Tronquières. Initialement, la compagnie aérienne prévoyait un redémarrage de la ligne, considérée d’aménagement du territoire, en septembre… Inenvisageable pour la sénatrice Josiane Costes et Bruno Faure, le président du Conseil départemental du Cantal, qui ont multiplié les interventions.

« Cette ligne est un outil indispensable pour les entreprises cantaliennes et donc pour le maintien de leurs emplois »

Bruno Faure (Président du Conseil départemental du Cantal)

Les lundi, mercredi et vendredi

Seulement trois rotations aériennes hebdomadaires – les lundis, mercredis et vendredis (départ à 7 h 05, retour à 17 h 10) – sont proposées. Pour l’instant ? « Après la période de délestage prévue dans l’obligation de service public en août, septembre devrait voir la reprise de deux rotations quotidiennes, en espérant revenir à terme à trois rotations. »

La compagnie Air France choisie pour exploiter la ligne aérienne Aurillac-Paris jusqu’en 2023

Une ligne considérée d’aménagement du territoire

Reste les incertitudes au niveau économique liées à la crise sanitaire. « Est-ce que mon délégataire va me demander de remettre la main à la poche si l’équilibre financier de la ligne n’est pas garanti du fait après près de trois mois d’interruption ? » Bruno Faure, avec ses homologues des départements concernés par les lignes d’aménagement du territoire, ont interpellé Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, et Bruno Lemaire, ministre de l’Économie et des Finances, sur ce point, ainsi que le président de la République, « sur l’intérêt pour des territoires comme les nôtres de garder des liens avec Paris et vice-versa ».

Le Sénat mobilisé pour la ligne aérienne Aurillac-Paris

Réduction de 40 % de l’offre sur les vols nationaux d’ici à 2021

En échange d’un soutien financier de 7 milliards d’euros à Air France, dont 4 milliards de prêts garantis par l’État et 3 milliards de prêts directs, le gouvernement exige de la compagnie nationale l’arrêt des liaisons aériennes vers les villes reliées à Paris en moins de 2 h 30 en train. Fin mai, le PDG de la compagnie aérienne Benjamin Smith avait également annoncé la réduction de 40 % l’offre sur les vols nationaux français d’ici à 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations.
D’où cette inquiétude : est-ce qu’Air France va vouloir, à terme, conserver des lignes d’aménagement du territoire, comme Paris-Aurillac, subventionnées par l’État et les collectivités, dans le cadre de ce repositionnement stratégique ? 

Nos lignes aériennes sont un lien crucial avec Paris. Rejoindre Paris par le train demande sept heures de voyage et des changements de train. Quant à la voiture, il faut compter plus de six heures !

Emmanuel Tremet

https://www.lamontagne.fr/aurillac-15000/actualites/ligne-aerienne-aurillac-paris-trois-vols-par-semaine-au-mois-de-juillet_13803470/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close