Masques en tissu : les coudre facilement, les manipuler, les laver… Petit guide pratique

Depuis le masque en tissu « ninja » du CHU de Grenoble, les connaissances en matière de protections alternatives contre le Covid-19 ont évolué. Le modèle qui semble désormais faire autorité est celui de l’AFNOR, sans couture au niveau du nez et finalement assez simple à réaliser. Il est recommandé d’en avoir plusieurs, pour en changer toutes les 4 heures.

Quel tissu choisir, comment entretenir, enfiler et retirer le masque correctement, que faire si l’on porte des lunettes ?

Existe-t-il une taille enfant ?

Voici, en trois points, à peu près tout ce qu’il est utile de connaître quand on utilise le masque en tissu.

1 : Comment fabriquer un masque barrière AFNOR ?
Quel tissu ? Quel matériel ?

  • Deux carrés de 20 cm x 20 cm de coton type popeline à maillage serré (les rayons lumineux doivent être atténués par le tissu). On oublie les lingettes dépoussiérantes (malgré les conseils de Couture et paillettes), la polaire, le PUL et autres sacs à aspirateurs que beaucoup ont utilisés jusqu’ici. L’organisme de certification ne les recommande pas.

Certains préfèrent mettre trois couches de tissu, pourquoi pas. Cela peut augmenter la protection mais pas la respirabilité.

  • Des élastiques plats de 4 mm de large (2 X 20 cm pour les passer derrière les oreilles ou 2X35 cm pour les passer derrière la tête) ; ou rubans, biais, lanières de tissu, trafilo longs de 50 cm, à nouer derrière la tête.
  • Le patron (choisir le modèle à plis) est à télécharger ici.
  • Une craie ou un stylo pour reporter les repères de pliage sur le tissu.
  • Une machine à coudre ou de l’huile de coude (et un peu de patience). Des tutoriels existent pour ceux qui cousent à la main. Comme celui-ci ou celui là.

Pour les plus calés, l’analyse complète des tissus par l’Afnor est à télécharger ici.
Comment le coudre ? La réponse en vidéo !

Pour les enfants, les lunettes, les élastiques autour de la tête…

Pour les enfants : Il est possible de modifier le patron en carré de 17 X 17 cm ou 15X18, pour des enfants jusqu’à 8 ans. Au delà, le masque générique convient. Les élastiques seront à régler avec un petit nœud (ou alors, prendre les mesures).

Vous portez des lunettes ? Portez le masque sous vos lunettes. Si vous avez quand même de la buée, glissez dans l’ourlet, au niveau du nez, une petite attache à sac de congélation. Vous pourrez plier le masque sur le nez.

Glamour : Vous trouvez plus seyant (ou plus pratique) de passer les élastiques derrière la tête plutôt que derrière les oreilles ? Pour cela, utilisez deux élastiques de 35 cm. L’un des élastiques reliera les deux côtés du haut du masque, l’autre les deux côtés du bas du masque. Sinon, il y a les rubans, biais, le trafilo… à nouer.

2 : Comment manipuler le masque ?

Emilie, infirmière libérale à Clermont-Ferrand, nous explique comment bien mettre son masque et comment le retirer sans prendre le risque de se contaminer.

Le grand principe ? Un masque se manipule par ses élastiques. Dès que l’on touche le tissu, on se lave les mains !

Comment bien le porter ?

Le masque doit être porté sur une peau nue, sans cheveux ni barbe, et doit bien recouvrir le nez et la bouche. Rappelons, enfin, que ce n’est pas un dispositif médical ni un masque FFP2. Son principal intérêt est de couvrir le bas du visage et d’éviter le contact des mains avec le visage en laissant la liberté de mouvements. Il freine la propagation des postillons potentiellement infectés par le Covid-19.

Comment le laver ?

Après avoir été porté 4 heures maximum (ou s’il semble humide), le masque en tissu doit être gardé à part des autres vêtements (dans un sac plastique…) puis il doit être lavé à 60°, trente minutes minimum, avec une lessive classique, et enfin séché rapidement.

Un coup de fer à repasser, pleine vapeur, chassera les dernières bactéries.

Toutes les recommandations de l’Afnor ici.

Mais au fait, c’est quoi l’Afnor ?

L’Association française de normalisation est l’organisation française qui représente la France auprès de l’Organisation internationale de normalisation et du Comité européen de normalisation. Son site internet regorge de précisions sur l’usage et la fabrication des masques.

Marion Buzy

https://www.lamontagne.fr/limoges-87100/actualites/masques-en-tissu-les-coudre-facilement-les-manipuler-les-laver-petit-guide-pratique_13784453/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close