S’occuper pendant le confinement : ce que l’on peut planter dans son potager

Si vous avez « la chance » d’avoir un jardin, c’est le moment de planter… Notre jardinier, Daniel Thomas, vous livre ses conseils.

Publié le 5 Mai 20 à 8:04

Un jardin verdoyant grâce aux pluies récentes et la hausse des températures.
Le jardin verdoyant de Daniel Thomas. (©NG)

C’est le moment, si vous ne l’avez pas encore fait, de préparer son potager…. Vous pouvez faire vos semis de salade, choux, betteraves, poireaux, endives, sans oublier les radis. Vous pouvez aussi mettre en terre les oignons, échalotes, pommes de terre, haricots. Et vous pourrez aussi repiquer des tomates, courgettes, potirons, choux-fleurs en mai. 

Des fleurs pour aider à la pollinisation

Pour les fruits, c’est le moment pour planter des fraisiers, framboisiers. « En plus, si vous avez un peu de place dans votre jardin, pensez à semer ou planter des fleurs. Cela égaillera le potager et aidera à la pollinisation » indique Daniel Thomas.

Bien arroser

Au niveau de la consommation d’eau, « il est important, au début, de bien les arroser avant que le légume ou le fruit prenne vie dans la nature. Pensez à butter (consiste à ramener au pied d’une plante un peu de terre de la périphérie, de telle sorte que la base de la plante soit recouverte d’une butte protectrice) des pieds de pommes de terre et haricots dès qu’il atteignent une vingtaine de centimètres en hauteur. Ainsi, cela formera une rigole entre chaque raie et facilitera l’irrigation. Mais il n’est pas obligé d’arroser tous les jours. Il faut surveiller la météo chaque jour », indique Daniel.

Possibilité d'acheter du  fumier déshydraté en jardinerie pour son potager.
Possibilité d’acheter du fumier déshydraté en jardinerie pour son potager. (©ACR)

Contre les maladies

Mais cultiver un potager n’est pas un long fleuve tranquille, certaines maladies peuvent s’installer. « Les plus fréquentes sont le mildiou et l’oïdium, et les légumes et fruits les plus fragiles sont les pommes de terre, la tomate, la courgette ou le potiron. Pour lutter contre cela, on peut utiliser du purin d’ortie ou de prêle, c’est le plus efficace. Pour trouver les bons dosages, vous pouvez vous renseigner auprès d’une jardinerie. Vous pouvez l’utiliser chaque année, mais dès que vous voyez vos feuilles abîmées ou rongées, il faut rapidement traiter. Et puis, il faut toujours faire attention à la météo, car au final, c’est toujours elle qui est le maîtresse de votre temps. Si par exemple, il pleut pendant quelques minutes et que le soleil réapparaît aussitôt, rien de tel pour favoriser les maladies. Il vaut mieux, et de loin, une bonne pluie constante », conclut Daniel.

  • Il est également possible de commander ses plants dans les jardineries qui assurent une livraison ou qui peuvent accueillir les clients.

https://actu.fr/societe/coronavirus-occuper-pendant-confinement-ce-on-peut-planter-dans-potager_32569563.html

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close