Une plate-forme de commerce en ligne mise en place à Saint-Flour pour pallier au confinement

Après avoir recensé tous les commerces, services et producteurs du territoire, la ville de Saint-Flour et l’interco se lancent dans une expérimentation de vente en ligne, disponible depuis hier.

Comment soutenir l’économie locale en cette période de crise inédite ? C’est la question à laquelle la ville de Saint-Flour et Saint-Flour communauté ont essayé de répondre depuis le début du confinement. En maintenant d’abord le marché, ce qui ne sera pas le cas ce samedi matin.

Le marché s’étant déroulé dans de bonnes conditions la semaine dernière, la Ville a déposé une demande de dérogation auprès de la préfecture pour qu’il se tienne encore. Demande qui a été rejetée par le préfet.

Le marché du samedi matin de Saint-Flour (Cantal) s’est tenu sur les allées, dans des conditions particulières

Un recensement


Puis est venue la phase du recensement. « Nos équipes, Fabienne Testu, la manager du centre-ville, Vanessa Bouillie pour l’intercommunalité et Maxime Boileau, pour les producteurs agricoles, ont listé tous les commerces, services et producteurs qui proposaient encore leurs services sur le territoire, explique Pierre Jarlier. Afin que nous faisions une communication la plus complète possible, même si elle ne peut être exhaustive, sur nos sites et nos réseaux sociaux. » Ainsi, la liste de toutes ces coordonnées s’affiche depuis quelques jours.

Une plate-forme

Les bouchers peuvent l’utiliser
 


Vendredi, une étape supplémentaire a été franchie. Le territoire s’est lancé dans l’expérimentation de la vente en ligne. Une initiative pour l’instant très rare en France, seulement partagée par la ville de Sèvres, en Ile-de-France. « Ismaël Ould, patron de l’entreprise Wynd, nous a proposé de profiter, gracieusement, de sa plateforme “moncommerçantchezmoi”, reprend Pierre Jarlier. Nos services de communication ont donc pu travailler d’arrache-pied à la mise en place de cette innovation. »
Concrètement, si l’on se rend sur le site de la ville ou celui de la com’com’, la liste de tous les acteurs économiques recensés est mise à disposition. Et pour ceux qui ont souhaité participer, on voit que leurs produits sont disponibles à l’achat en ligne. En cliquant, on accède à un mini-site qui leur est dédié, où tous leurs produits sont listés. Il ne reste plus qu’à faire son marché et à payer, via un système sécurisé et gratuit.

Un drive fermier


Pour le retrait des achats, plusieurs possibilités : en magasin quand ç’en est un et qu’il est ouvert, sur rendez-vous ou par livraison quand elle est possible. « Nous allons aussi rajouter un point de drive fermier, les vendredis après-midi, de 15 heures à 18 heures, à compter de la semaine prochaine. Toutes les conditions sanitaires seront respectées, d’autant que le paiement sera déjà effectué. »
Pour l’heure, près de 150 acteurs du territoire sont listés sur les deux sites et une petite dizaine proposait ses produits en ligne pour l’ouverture de la plate-forme. « Mais ce nombre sera amené à évoluer. Ceux qui le désirent peuvent nous contacter ou s’inscrire directement sur les sites. »

Où acheter ?

Sur le site de la ville de Saint-Flour

Sur le site de Saint-Flour communauté

Yann Bayssat

https://www.lamontagne.fr/saint-flour-15100/actualites/une-plate-forme-de-commerce-en-ligne-mise-en-place-a-saint-flour-pour-pallier-au-confinement_13770857/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close