l'Ecir hivernal à Murat (Cantal)

Peut-être une édition de carte postale pour l’Ecir hivernal à Murat (Cantal)?

Rendez-vous qui clôture la fin de saison des trails, l’Ecir hivernal, course semi-nocturne, partira de Murat (Cantal), samedi 7 décembre, à 16 h 30,

pour une boucle de 20 km.

Tous les ans, l’Écir hivernal, au départ de Murat, aujourd’hui et un peu plus de 600 mètres de dénivelé positif.
Un trail hivernal

« Mais, il ne faut pas confondre trail hivernal et trail blanc », insiste Julien Barbet, coprésident de la Voie de l’Ecir. Car à cette période, la neige n’est jamais acquise dans le Cantal. Ses instigateurs ont pris le parti de l’organiser à ce moment de l’année, justement pour varier les plaisirs climatiques qui apportent une autre perspective de course.

Pour aujourd’hui, la météo devrait, selon lui, permettre aux engagés d’assister au coucher de soleil, une fois atteint le plateau de Chavagnac. « Cela devrait être une édition carte postale. »

Des ambiances

Les coureurs partiront de jour pour revenir de nuit puisque la Voie de l’Ecir a mis sur pied une épreuve semi-nocturne. Il faudra bien profiter de cette vue dégagée car ensuite, le circuit s’enfoncera dans les bois, où l’atmosphère sera plus feutrée. Et le format de cette course a beau être court, le circuit offre différentes ambiances lors des paysages traversés, à la frontière du jour et de la nuit (qui s’annonce fraîche).

« Ce n’est pas le parcours qui a fait la course mais l’ambiance qu’on voulait donner à cette course qui a orienté le tracé. »

Julien Barbet (Coprésident de la Voie de l’Ecir)
Un circuit accessible

L’épreuve, qui partira de la cité médiévale de Murat pour monter vers les hauteurs de Chavagnac puis rejoindra la Pinatelle, avant de redescendre au point de départ, ne réserve pas de difficultés majeures. « Il n’y a rien de technique. Les sept premiers kilomètres sont montants mais pas très pentus. Puis ensuite, le circuit comporte des parties roulantes. On ne voulait pas une course aux défis qui ne rassemblerait que des experts. On ne voulait pas de difficultés colossales pour clôturer la saison, mais quelque chose d’accessible à tous les coureurs entraînés. »

Sans regarder le chrono

Toutefois, les organisateurs, qui attendent « un plateau assez relevé », ne sont pas allés jusqu’à mâcher le travail des traileurs. « La course n’est pas gagnée ! », assure Julien Barbet. « Il y a ces gens de bons niveaux. Mais la majorité des participants, ce sont des coureurs qui veulent terminer la saison sur une bonne ambiance sans regarder le chrono ». L’an dernier, le vainqueur Fabien Demure avait fait tomber le record, avec un temps de 1 h 18’. Elsa Lhombard lui avait fait le même sort chez les filles, avec un temps de 1 h 38’.

Départ de l’Ecir hivernal, ce samedi, à 16 h 30. Nouveauté, une marche fitness nordique est également proposée avec un départ à 16 h 45, elle est ouverte à tous. D’autres animations pour tous. Renseignements auprès du club de la Voie de l’Ecir.

https://www.lamontagne.fr/murat-15300/sports/peut-etre-une-edition-de-carte-postale-pour-l-ecir-hivernal-a-murat-cantal_13701486/

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close