Le viaduc de Garabit pourrait-il entrer au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Saint-Flour Communauté organise, en collaboration avec le territoire du viaduc du Viaur (Tarn et Aveyron), un congrès européen, en vue de leur candidature commune au patrimoine mondial à l’Unesco.

Garabit/Viaur. Deux viaducs qui veulent prendre de la hauteur. Encore plus?! Le premier, œuvre de Gustave Eiffel et de Léon Boyer, tout de rouge vêtu, a été érigé en 1887 et s’offre alors le titre du plus haut viaduc du monde, culminant à 122 mètres. Le deuxième, inauguré en 1903, entre Tarn et Aveyron, construit par la société Batignolles, devient, lui, le plus long arc métallique de l’époque.

Trois territoires main dans la main

Ces deux mastodontes de fer se préparent aujourd’hui comme des champions pour espérer décrocher le précieux sésame qui leur ouvrirait les portes de la candidature au patrimoine mondial de l’Unesco, aux côtés de quatre autres ouvrages européens à grande arche de la fin du XIXe siècle : un en Allemagne, un en Italie et deux au Portugal. Il faut en effet, avant tout, figurer sur la liste indicative nationale. Et c’est là tout l’enjeu du programme de coopération que souhaitent lancer les territoires de Saint-Flour Communauté, sur lequel est situé le viaduc de Garabit et les Communautés de communes de Carmauson-Ségala dans le Tarn et du pays Ségali dans l’Aveyron, pour le viaduc du Viaur.

« Être dans la liste indicative, c’est être dans la short list », résume Pierre Jarlier, le président de la Communauté de communes qui s’avoue « très confiant ».

C’est une démarche de longue haleine mais on y parviendra, car on a des atouts. On est dans une démarche globale de mise en valeur du site et de la vallée de la Truyère.

Le classement en grand site national serait donc, à n’en pas douter, un atout de poids supplémentaire pour renforcer la crédibilité et la légitimité de la candidature. « Il y a une vraie dynamique territoriale », assure Pierre Jarlier. Mais le viaduc de Garabit, tout comme celui du Viaur, ont bien d’autres atouts dans leurs escarcelles pour faire pencher la balance du bon côté.

À commencer par la valeur industrielle de ces patrimoines, mais aussi leurs dimensions architecturale, historique, scientifique, culturelle et paysagère. Sans oublier la mobilisation de tous les acteurs sur le dossier qui ne comptent pas baisser les bras, même si tous sont conscients que se lancer dans une telle aventure peut prendre plusieurs années, voire même ne jamais aboutir. Et a un coût. « Au bas mot, une candidature Unesco c’est 600.000 €, assure Pierre Jarlier. Ça paraît énorme mais s’il y a six sites, c’est “seulement” 100.000 € chacun ».
Troisième congrès des viaducs métalliques européens à Saint-Flour les 28 et 29 novembre

Aujourd’hui, si les trois territoires (Saint-Flour, Carmausin-Ségala et Pays Ségali) ont bien avancé pour définir leur feuille de route collective pour franchir la première étape indispensable de la liste indicative nationale, ils ont encore du pain sur la planche.

Un travail qu’ils pourront présenter les 28 et 29 novembre 2019, lors du troisième congrès des viaducs métalliques européens de la fin du XIXe siècle que les territoires du Viaur et de Saint-Flour communauté ont proposé d’organiser conjointement, après Solingen en Allemagne en 2017 et Porto au Portugal l’année dernière.

Le coup d’envoi de cette manifestation sera donné jeudi 28 novembre à Moularès, dans le Tarn. La première journée sera consacrée au viaduc du Viaur, depuis sa construction jusqu’à sa gestion actuelle, avec une visite du site bien sûr. Le lendemain, les participants se retrouveront à Saint-Flour, autour de conférences et autres interventions sur le viaduc de Garabit. Ces deux jours seront aussi l’occasion pour les élus et partenaires allemands, italiens et portugais, qui feront candidature commune avec la France, d’évoquer leur démarche, leur état d’avancement, leurs perspectives et de consolider plus encore leurs relations.

Isabelle Barnérias

https://www.lamontagne.fr/saint-flour-15100/actualites/le-viaduc-de-garabit-pourrait-il-entrer-au-patrimoine-mondial-de-l-unesco_13668491/#refresh

https://www.lamontagne.fr/val-d-arcomie-15390/actualites/la-candidature-du-viaduc-de-garabit-a-l-unesco-en-six-questions_12923110/

https://www.lamontagne.fr/val-d-arcomie-15390/actualites/le-viaduc-de-garabit-cantal-veut-jouer-collectif-pour-viser-lunesco_13137447/

https://www.lamontagne.fr/loubaresse/loisirs/2016/07/14/6-choses-que-vous-ignorez-peut-etre-sur-le-viaduc-de-garabit_11997589.html

https://www.lamontagne.fr/ruynes-en-margeride/2019/02/02/le-viaduc-de-garabit-cantal-la-plus-belle-realisation-de-gustave-eiffel_13125017.html

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close