Trois facons de fuir la chaleur dans le Cantal

La chaleur sévit dans le Cantal depuis le début de la semaine et plus particulièrement depuis ce mercredi. Que vous soyez en ville, à l’extérieur, voici trois idées pour y échapper.
Comment faire lorsqu’on est en ville ?

La chaleur tape fort dans le département, à tel point que les terrasses sont loin d’être bondées l’après-midi. Alors pourquoi ne pas se rendre au cinéma Le Delta, à Saint-Flour, ou au Cristal, à Aurillac, dont le propriétaire Benoît Galand accueille le public. « On commence à voir les gens qui viennent pour être épargnés par la chaleur. Ça tombe bien, nos clims fonctionnent et d’habitude on nous dit qu’il fait trop froid ici. En ce moment, le cinéma c’est parfait. » D’autant plus qu’à partir de dimanche et jusqu’à mercredi soir, c’est la Fête du cinéma. A 4 € la séance et pour échapper à la chaleur, l’option cinéma est donc plus qu’intéressante.A partir de dimanche et jusqu’à mercredi soir, les places ne coûteront que 4 € dans le cadre de la Fête du cinéma

Toujours au niveau de la culture se rafraîchir, et s’élever spirituellement… sans risquer d’attraper mal à cause de la clim’. C’est possible à Saint-Flour. En commençant par visiter la cathédrale, naturellement insensible aux variations de chaleur. Puis en allant au musée de la Haute-Auvergne, juste à côté. Là aussi, on est préservé de la canicule. On peut même frémir… en suivant l’exposition temporaire consacrée à la bête du Gévaudan.

Et les animaux, comment gèrent-ils les coups de chaud ?

Enfin, profiter des soldes peut également être une bonne idée. En plus de l’attrait que suscite cette période de réductions, bon nombre de commerçants disposent d’établissement climatisés. Sur les vitrines, à côté des pourcentages de réductions, certains ont d’ailleurs placardé des affiches « Rentrez et profitez de la fraîcheur ». Une bonne technique pour attirer les acheteurs et faire vivre le centre-ville.
Et si on prévoit d’aller dehors, quels coins de campagne vous accueillent à l’ombre ?

Pourquoi ne pas se rendre au lac de Lanau et s’initier au kayak ? Le site est un havre de fraîcheur, ombragé. Avec la formule proposée, dès 20 heures, on peut en plus profiter de la terrasse du bar, avec une planche apéritive, pour profiter au mieux de la fraîcheur de La Truyère.

Il existe aussi une bonne solution avec les cascades du territoire. Ceux qui, depuis Saint-Flour, n’ont pas envie de trop s’éterniser en voiture pourront aller au Saillant, à Andelat. Sinon, les cascades de la vallée de Brezons, à commencer par celle du saut de la truite, sont toutes indiquées. Autre plus : on peut atteindre tous ces brumisateurs naturels sans trop de marche. Pour les Aurillacois, celles de la Conche et du Faillitoux de Vic-sur-Cère permettent aussi d’échapper à la canicule, tout comme la cascade de Salins, vers Mauriac ou, depuis la route, on suit le petit sentier qui serpente jusqu’à un havre de paix. Evitez néanmoins de vous y rendre en tong, la piste est un peu empierrée…

Autre lieu insolite où on peut flâner le long de routes arborées, la RD 135, en Fontanges et Saint-Chamant, où de drôles de petites tables de pique-nique ont été installées dans des endroits ombragés et sont propices à faire une petite pause au frais en plein coeur de la campagne. On vous conseille la « Table de Mont Sergent », indiquée à 884 m et celle de Viste, à 840 m.

A la table de pique nique du Mont Sergent, on peut faire une petite pause rafraîchissante à l’ombre, presqu’en plein milieu des champs.
Et si on veut visiter des lieux patrimoniaux ?

Les châteaux sont également un bon moyen d’éviter la canicule car les vieilles pierres gardent la fraîcheur et permettent de découvrir le patrimoine local et l’histoire tout en restant au frais. Cela tombe bien, le Cantal fourmille de ces forteresses impressionnantes. Conros, d’Auzers, de Sedaiges, de Pesteils à Polminhac, de Saint-Chamant, de la Trémolière, de Cambon, de la Vigne, d’Anjony notamment. Moins connu qu’Anjony ou que le château du Saillant, celui de Chassan, à Val d’Arcomie, vaut aussi le détour.

Tournemire – Château d’Anjony

On n’oubliera pas les églises et, du côté de Fontanges, la petite chapelle monolithique Saint-Michel avec sa vierge blanche surplombant le rocher. Un petit coin paradisiaque pas très loin de Salers.

https://www.lamontagne.fr/aurillac-15000/actualites/trois-facons-de-fuir-la-chaleur-dans-le-cantal_13593948

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close