Randonnée : le GR 400 dans le Cantal élu 2e GR préféré des Français

À l’issue de trois semaines de vote sur Internet, le GR qui ceinture le piton des Neiges à l’île de la Réunion a été sacré GR préféré des Français 2019. Le Tour du volcan cantalien, le GR 400, s’est adjugé la deuxième place.

Le Cantal s’est incliné face au point culminant de l’île de la Réunion. Créé en 1979, l’aîné des grands itinéraires réunionnais, le GR R1, demeure un incontournable pour qui veut découvrir le coeur de l’île. Cet itinéraire en boucle se réalise en une soixantaine de kilomètres et six étapes de 5 à 8 heures.

Le GR R1, après trois semaines de vote sur Internet clôturé ce jeudi 22 novembre, a été élu le GR préféré des Français 2019 avec 32 % des suffrages (15.200 votes). Il devance nettement le GR 400 qui s’octroie tout de même 8.500 voix (18%). Le podium est complété par le GR 800, vallée de la Somme (près de 6.900
votes ; 14% ). Huit itinéraires étaient en compétition.

—————————————————————————————————————

Le Tour du volcan cantalien, le GR 400, fait partie des huit itinéraires sélectionnés. Six Cantaliens expliquent pourquoi ils votent pour ce circuit de grande randonnée.

Le GR 400 Tour du volcan cantalien a été sélectionné avec sept autres GR pour le jeu concours qui vise à élire le GR préféré des Français. L’itinéraire de grande randonnée a de solides atouts, comme en témoignent ces six Cantaliens.
Aimie Bley, chargée de mission au Parc naturel régional des volcans d’Auvergne:

Son lien avec le GR 400. « Mon lien est double. La première fois que je l’ai rencontré, je n’avais pas conscience que c’était un GR. C’est lié à ma vie privée. J’ai une grand-mère cantalienne. A l’âge de 10 ans, j’avais l’habitude de venir randonner avec mon père sur le massif et particulièrement sur le secteur du puy Griou. Et, depuis 2014, j’ai rejoint l’équipe du syndicat mixte du Parc des volcans d’Auvergne, à l’antenne de Murat. Aujourd’hui, mon lien est privé dans le cadre de randonnées que je fais, et professionnel dans le cadre du site Natura 2000 sur lequel le Parc est investi. On travaille sur la restauration des sentiers du GR, sur les questions autour de la conciliation des usages, notamment avec le monde
agricole. »

Pourquoi vote-t-elle pour ce GR ? « Ce qui me plaît sur les monts du Cantal, c’est qu’on a un paysage particulier car c’est une région volcanique. Ce qui m’apporte pas mal de sérénité et qui m’en met plein les yeux quand je randonne, c’est l’ensemble de ces vallées glaciaires et ces crêtes. On a un paysage relativement ouvert. J’aime les paysages où l’on a de l’herbe à perte de vue, de la forêt en fond de vallée. Pour avoir fait d’autres GR, ils ont parfois des vallées encaissées, fermées. Là, c’est ouvert avec des milieux agro-pastoraux à perte de vue. Toutes ces vallées qui rayonnent autour du puy Mary et du puy Griou sont jolies… On a de grands espaces verdoyants et une vue panoramique. »

David Vigouroux, guide de haute montagne

Son lien avec le GR 400. « En hiver, avec le bureau des guides de haute montagne, on va sur le massif cantalien et sur les crêtes qui sont le support du GR pour faire du ski de randonnée. On l’affectionne parce que c’est chez nous ! Donc c’est plus pratique pour faire du ski de randonnée sur les crêtes. Ce sont des montagnes qui ont un climat et un caractère particuliers. Il y a peu de monde. Cela fait un grand espace sans voiture conséquent autour du pas de Peyrol, l’hiver… Du coup, cela permet d’aller sur les crêtes et de redescendre sur les vallées pour faire des raids de plusieurs jours sans repasser par les mêmes endroits. Et, en plus, on ne croise personne hormis le week-end. Après, on voit la main de l’homme dans les paysages. »

Pourquoi vote-t-il pour ce GR ? « Il parcourt un domaine préservé. On est dans des paysages où il n’y a pas d’autoroute. Il est éloigné de tout ce qui est urbanité. On marche sur des crêtes volcaniques. Ce sont des paysages de landes qui peuvent rappeler ce qu’on trouve en Écosse ou dans le Grand Nord. Si on veut s’isoler et prendre les chemins de traverse, c’est le GR 400 ! »

Abel Lapeyre, maire du Fau, village de 25 habitants,
et ancien agriculteur

Son lien avec le GR 400. « Je connais bien ce GR car il passait par mes estives où je mettais les bêtes. Je le connais aussi car je sillonne beaucoup la haute vallée de l’Aspre, seule vallée où il n’y pas de sortie routière par le haut. Ici, la route s’arrête au dernier village de la vallée, la Peyre del Cros, à un kilomètre de la Bastide. C’est grâce à ce GR que l’auberge communale et le gîte d’étape du Fau subsistent. Les randonneurs du GR représentent 80 % des nuitées du gîte. L’auberge, sur le secteur, c’est le seul point de chute. Le GR fait tourner le village du Fau. En montant sur le puy Violent, j’ai mon buron plein sud, à trente mètres du GR, avec le puy Chavaroche en face, la brèche d’Enfloquet, le roc d’Hozières. Très souvent, avec des amis, durant la période où il faisait beau, on y montait tôt pour voir le lever de soleil, c’était magnifique. »

Pourquoi vote-t-il pour ce GR ? « C’est surtout l’authenticité des lieux qui n’a pas bougée. Ici, on ne voit pas de gratte-ciel, ici, on n’entend que les oiseaux, les bêtes. C’est vraiment la nature à l’état brut. »

Lorsque j’ai des petits soucis de la vie, je monte passer deux-trois jours là-haut, et ça me ressource. Quand je suis là-haut, j’ai l’impression d’être sur un bateau.

Abel lapeyre(Maire du Fau)

Jean-Marc Augé, ancien directeur de course de l’Ultra-trail puy Mary (UTPMA)

Son lien avec le GR 400. « Je l’ai balisé en 1979, j’ai aidé à sa mise en place sur le tronçon de la Reveilladie, dans la vallée de la Jordanne, jusqu’au Chavaroche. Ce GR forme des boucles autour du plus grand volcan d’Europe et les boucles passent de vallée en vallée par les crêtes. Et c’est joli car chaque crête a un point de vue différent. On l’utilise pour les courses de l’UTPMA. On emprunte un parcours essentiellement sur les vallées de la Jordanne et de la Cère avec une petite incursion au plomb du Cantal. Du coup, on est sur ce GR qui est splendide. Si on l’utilise, c’est pour sa beauté. Il convient bien au trail montagne comme il part des vallées sur les sommets, chaque boucle a du dénivelé, des sentiers complètement différents, dans les tracés, dans le minéral, le végétal. Sa variété en fait sa force et son charme. »

Pourquoi vote-t-il pour ce GR ? « Il est sur un volcan et présente une diversité de paysages (des burons, des pierres). Il a aussi une variété dans sa flore avec des fleurs endémiques et au niveau de sa faune car on voit du chamois, du mouflon, du cerf, du renard… Le randonneur, quel que soit son centre d’intérêt, en faune, flore, habitat…, peut s’y retrouver sur le GR 400. »

Jean-Louis Vernet, propriétaire d’un gîte d’étape et pisteur secouriste nordique

Quel lien avec le GR 400 ? « 70 % à 80 % de la clientèle de mon gîte, au Claux, vient du GR. On a des randonneurs qui vont faire le tour du volcan pendant 7-8 jours. Je m’occupe aussi du buron d’Eylac au col de Serre, et il y a aussi un gros passage de randonneurs. L’hiver, la partie du GR 400, qui va du col de Serre (où je suis pisteur) en direction d’Eylac, sert de sentier raquettes. C’est particulier de le voir à toutes les saisons. Chacune fait apparaître des choses différentes. Le coin que j’apprécie particulièrement, c’est le plateau de Lascourt et la partie qui remonte vers la forêt pour ressortir au puy de la Tourte. Là, on a une vision différente du massif en direction du puy Mary, du puy de Peyre Arse. Cela fait comme une espèce d’encoignure et on a comme l’impression d’être proche du massif. Or, plus on marche, plus on a l’impression de l’avoir et, en fait, c’est toujours plus loin… »

Pourquoi vote-t-il pour ce GR ? « C’est un peu par chauvinisme. C’est un GR magique et beaucoup de gens l’apprécient. Nous, on est habitué à le côtoyer, le parcourir, on le connaît depuis toujours, donc, on n’a pas forcément le même ressenti que les gens de l’extérieur. Beaucoup de randonneurs, qui ont l’habitude de marcher partout, sont séduits quand ils le découvrent. Ils nous disent qu’ils ne le voyaient pas comme cela. Ils réalisent que c’est de la vraie montagne.

Effectivement, le Cantal, c’est de la vraie montagne !

Jean-louis Vernet(propriétaire d’un gîte d’étape)

Marius Zunino, bénévole et responsable des baliseurs du CDRP

Son lien avec le GR 400. « Je suis dans le Cantal depuis 2001. J’ai beaucoup randonné en Savoie, dans les Pyrénées… J’ai toujours marché, j’ai été scout et je suis ancien chasseur alpin, donc, j’en connais des montagnes. Le GR 400, c’est l’un des seuls où, après une heure – une heure trente de marche, on tombe sur une vue à 360 degrés. C’est une moyenne montagne accessible à tous et avec un site merveilleux. Je suis devenu amoureux du Cantal grâce à ça. Je balise aussi ce GR, je suis formateur et, depuis trois ans, je suis responsable des baliseurs au sein du comité départemental de randonnée pédestre. Quand je suis sur le GR, j’aime bien faire le petit crochet jusqu’au Peyre Arse où l’on a une vue magnifique. J’affectionne aussi, entre autres, le puy du Rocher qui est moins fréquenté. »

Pourquoi vote-t-il pour ce GR ? « Je suis Cantalien, je ne vais pas voter pour un autre GR, même si j’adore le GR Tour du Mont Blanc que je connais bien. Mais, à partir du moment où il y a le GR 400 et que j’y suis entièrement impliqué, c’est logique. »

Je suis tombé amoureux du Cantal à partir du GR 400. Ici, il y a quelque chose qui m’a beaucoup touché…

Marius Zunino (Bénévole)

Chemcha Rabhi

https://www.lamontagne.fr/aurillac-15000/loisirs/randonnee-le-gr-400-dans-le-cantal-elu-2e-gr-prefere-des-francais_13061898/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close